Mes recherches en France

Ces projets ont été réalisés dans le cadre de plusieurs contrats de recherche post-doctorale.
Ils explorent des domaines de santé globale : offre de soins, environnement, énergie

Copie%2520de%252020160610_143400_edited_
Copie%20de%2020160608_162338_edited_edit
Copie%20de%2020160608_165853_edited_edit

Social Sciences and Humanities for Advancing Policy in European Energy -  SHAPE ENERGY

2017

Horizon 2020 n°731264, ENTPE, laboratoire LAET,
en collaboration avec Nathalie Ortar

L’innovation et le respect du développement durable chez les industriels de la chimie

Projet pluridisciplinaire « Sustainable Manufacturing of Solution-Processed Devices on Flexible Substrates Using Nanohybrid Materials »

2016

Projet financé par le G8 Research Councils Initiative
Université de Lyon / ENTPE / CNRS, laboratoire de Recherches interdisciplinaires Espace, Ville, Société (EVS-RIVES)
en collaboration avec Françoise Lafaye

Evaluation médico-économique du dispositif de suivi des nouveau-nés vulnérables mis en œuvre par les réseaux de périnatalités franciliens 

2015-2016

Projet piloté par l’INSERM / Paris 7 Diderot
Laboratoire Epidémiologie clinique - évaluation économique appliquées aux populations vulnérables - (ECEVE)

 
 
 

Projet SANTE-MOBILITE

Mobilités spatiales et conditions de travail des soignants réalisant des soins à domicile :
une exploration plurielle et méthodologique (projet en cours)

Sage-femme_utilisation%20GPS_edited.jpg

Le montage du projet

En collaboration avec Patrick Issartelle de l'Agence nationale de l'amélioration des conditions de travail - ANACT, j'ai monté ce projet dans le cadre d'un financement du LabEx IMU, Intelligence des mondes urbains, de l'Université de Lyon. En charge de la coordination, j'ai mis en place le projet porté par le LAET (Laboratoire Aménagement Economie Transports) de l'ENTPE (Ecole nationale des travaux publics de l'Etat).

Les objectifs du projet

Le projet explore les liens entre les mobilités quotidiennes et les conditions de travail des professionnels de santé assurant des soins à domicile et les contraintes auxquelles ils sont confrontés. Cinq professions sont étudiées : aides-soignant·e·s, infirmier·e·s, kinésithérapeutes, médecins et sages-femmes. Ce projet se base sur le constat que le virage ambulatoire et la plus grande domiciliation des soins portés depuis plusieurs années par les pouvoirs publics et le développement de nouvelles technologies transforment la nature même de l’offre de soins et du travail des soignants.

Infirmiere_prise%20de%20rendez-vous%20au
Infirmiere_deplacement%20par%20temps%20d

L'équipe de recherche actuelle

Depuis son montage et sa mise en place, le projet est conduit pas Pierrine Didier (Laet) & Pascal Pochet (Laet), avec la participation de Louafi Bouzouina et Thomas Leysens (Laet), Jean-Baptiste Fassier (Umresste – Lyon I), le LIRIS et EVS.

Le projet s’articule autour de plusieurs disciplines (anthropologie, aménagement, géographie, informatique, santé publique), allie des méthodologies complémentaires et rapproche des acteurs de la recherche académique (LAET – Laboratoire Aménagement Economie Transports, UMRESTTE, LIRIS, EVS) et des praticiens (URPS – Unions Régionales des Professionnels de Santé infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, médecins et sages-femmes ; ANACT – Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail).

Le projet en zones rurales, financé par la MSA

Ce projet se déroule dans la région Auvergne Rhône-Alpes (AURA), notamment sur le territoire de l’aire urbaine de Lyon, qui comprend des zones centrales et d’autres plus périphériques et moins denses. En complémentarité, un second volet élargit le terrain d’étude aux zones rurales de la région AURA. Les zones rurales choisies présentent des problématiques particulières : forte proportion de personnes très âgées, temps d’accès élevés au cabinet des soignants libéraux et difficultés concrètes de réalisation des visites à domicile. Des entretiens et observations sont menés dans deux territoires : une zone de plaine située dans la Drôme, du sud-est de Valence, jusqu’à Dieulefit et Die, et une zone montagneuse située dans la Loire (monts de la Madeleine, Haut-Forez) en proximité du Puy-de-Dôme.

Kine_deplacement%20trottinette_edited.jp

Les résultats seront présentés ultérieurement, à la fin du projet en zones rurales.
Les photos ont été prises par Pierrine Didier lors de son terrain ethnographique en zones urbaines (2020).
Il s'agit de professionnels de santé qui réalisent des soins à domicile.